Vous commentez
13 septembre 2013, par Paul Ariès

Le choix de parler d’une écologie des pauvres par opposition à une écologie des riches s’impose dès lors qu’on accepte la thèse développée par Emilie Hache selon laquelle la définition de ce sur quoi porte l’écologie est loin d’être universel… sauf à n’être qu’une nouvelle forme d’impérialisme culturel. La « nature » est, selon la philosophe, la chose la moins partagée du monde. « Pauvres » et « riches » notamment n’en auraient pas la même définition.
Ce point de vue a le gros mérite de permettre d’échapper au (...)


bouton radio modere priori

forum info modere

form pet message commentaire
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum lien hyper

forum page url

bouton ajouter document
forum qui etes vous

| © Les zindigné(e)s 2009-2010 | Fait avec : SPIP et Thélia plugin thelia |

| Courriel à la Rédaction | RSS RSS | Plan du site | Adresses Postale et bancaire | Mentions légales | à propos de Golias |